Revenir à In the Wild

BLK2GO and BLK360

Cinq choses à savoir pour choisir un scanner laser mobile ou terrestre

|
03/03/2020

2020 est une année particulière pour la série BLK de Leica Geosystems, car le BLK247, le BLK3D, le BLK360 et le BLK2GO ont tous été récompensés aux CES Innovation Awards et ils aident à démocratiser la capture de la réalité dans le monde entier. Le BLK360 et le BLK2GO se distinguent en tant que scanners laser avec imagerie par leur simplicité d'utilisation et par leur accessibilité pour les personnes qui débutent dans la numérisation laser et la capture de la réalité. 

Aujourd'hui, nous souhaitons vous expliquer les bases du BLK360 et du BLK2GO, les différences entre les deux, comment ils peuvent fonctionner ensemble et lequel serait le meilleur pour vous.

La principale différence entre le BLK360 et le BLK2GO est évidente : l'un est un scanner laser mobile tenu à la main et l'autre est un instrument terrestre qui s'installe sur un trépied. Cette différence de conception et d'emploi ne concerne pas seulement la facilité d'utilisation, mais aussi la manière dont elle influence vos projets de numérisation d'un espace, la durée de la numérisation de l'espace, le type de données capturées et, bien sûr, le travail effectué avec le scanner et les données. Examinons donc cinq éléments à prendre en compte lors du choix d'un scanner laser mobile ou terrestre.


1) La numérisation mobile peut être plus souple

Une femme avec le BLK2GO à la mainAvec un scanner laser mobile portatif comme le BLK2GO, vous disposez de beaucoup de souplesse et d'adaptativité dans la manière numériser l'espace. Il est tellement simple à utiliser ! Vous le tenez à la main et vous appuyez sur le bouton pour l'allumer. Vous le connectez à un iPhone pour utiliser l'appli BLK2GO Live pendant la numérisation (ce qui vous donne un retour visuel direct en 2D et en 3D). Il est aussi très ergonomique. Vous appuyez à nouveau sur le bouton pour commencer la numérisation, puis il vous suffit de traverser l'espace que vous souhaitez numériser en marchant tandis que vous voyez ce que vous capturez en temps réel en utilisant l'appli.    

Quelque chose vous a échappé ? Il suffit de revenir sur vos pas jusqu'à l'endroit concerné et de le numériser à nouveau pour obtenir les données nécessaires. C'est incroyablement facile et rapide. Contrairement à la numérisation statique ou terrestre où vous devez choisir une position adéquate pour les scans, vous n'avez pas besoin de prévoir des installations sur un trépied ni de prendre en compte la durée de la numérisation pour chaque scan. Avec le BLK2GO, vous pouvez entrer dans une pièce en marchant et la capturer entièrement en 10 à 20 secondes.   

Le meilleur dans la numérisation avec le BLK2GO, c'est qu'à moins de devoir combiner plusieurs scans ensemble, vous pouvez numériser un espace entier aussi longtemps que l'autonomie de la batterie le permet. Grâce à la technologie SLAM (localisation et cartographie simultanées), le BLK2GO numérise pendant que l'utilisateur traverse l'espace en marchant, ce qui rend la numérisation bien plus rapide. Le SLAM repère les caractéristiques de l'environnement qui aident à localiser le scanner dans l'espace en 3D et il enregistre sa trajectoire pendant toute la numérisation, afin que vous disposiez d'un ensemble de données unifié pour tout l'espace que vous avez numérisé.  


2) La numérisation terrestre est souvent plus complète et plus exacte

Le BLK360 installé sur une tableL'exhaustivité des scans et la qualité globale des données est une autre différence entre la numérisation mobile et la numérisation terrestre. Le BLK2GO est parfait pour une numérisation rapide à la volée lorsqu'il vous faut une certaine souplesse et que quelques millimètres de précision en moins ne sont pas un problème. Le BLK360 fournit des données plus exactes (4 mm à 10 m / 7 mm à 20 m), plus adaptées à la création de visites virtuelles. Toutefois, les deux scanners permettent d'ajouter des éléments comme des photos à des endroits géomarqués dans vos ensembles de données, et vous pouvez les visualiser en utilisant les applis associées comme Cyclone FIELD 360 ou BLK2GO Live.   

Le BLK360 met 3 minutes par scan avec imagerie HDR et nécessite un trépied ou un support au sol (ainsi qu'une planification appropriée pour numériser l'espace correctement). Au lieu de se fier aux algorithmes SLAM pour s'orienter et pour cartographier un espace complet comme le BLK2GO, le BLK360 nécessite un repérage des scans. Mais chaque scan est réalisé exactement de la même manière (selon vos paramètres), ce qui doit produire un nuage de points plus uniforme. 

Cela signifie que même s'il fonctionne avec un seul bouton et qu'il est très facile à utiliser, le BLK360 exige un petit peu plus d'entraînement pour réussir à le faire fonctionner, par rapport au BLK2GO. En revanche, le BLK2GO est aussi influencé directement par l'utilisateur pendant ses opérations (par opposition au trépied), donc un certain entraînement est nécessaire pour utiliser l'appareil correctement. 


3) La numérisation terrestre est plus longue mais elle propose l'imagerie HDR

L'utilisation du BLK360 prend plus de temps. Par exemple, pour numériser correctement une maison de plusieurs pièces avec un scanner laser terrestre avec imagerie comme le BLK360, il faut scanner depuis chaque seuil de porte, puis à l'intérieur des pièces, dans le couloir, dans la cage d'escalier, etc. Vous devez faire en sorte que le scanner ait une visibilité directe vers tout ce que vous souhaitez capturer, ce qui implique de prévoir les endroits où vous allez installer votre trépied, puis de sortir du champ de vision du scanner pendant chaque numérisation de trois minutes  

Pour cartographier un espace semblable, l'utilisation du BLK360 prend plus de temps qu'avec le BLK2GO. Vous devrez utiliser un logiciel comme Cyclone REGISTER 360 pour repérer vos scans les uns par rapport aux autres. Mais vous obtenez des données plus précises, un nuage de points plus dense et plus homogène et de meilleures images (du fait de l'imagerie HDR du BLK360, surtout). Le BLK2GO peut aussi produire des panoramas à 300° en utilisant 3 de ses 4 caméras intégrées, mais la résolution est plus faible et ce ne sont pas des images HDR.   


4) La numérisation mobile est bien plus rapide mais moins exacte

Pour numériser la même maison avec un scanner laser mobile avec imagerie comme le BLK2GO, vous allumez le scanner, vous le connectez à votre iPhone (facultatif mais recommandé), vous appuyez sur le bouton et vous traversez la maison en marchant avec le scanner, puis vous appuyez sur le bouton pour l'éteindre. Vous devez garder en tête l'emplacement de votre corps lors de la numérisation de couloirs étroits ou du passage des portes (vous devez lever le scanner en hauteur pour pouvoir capturer les points qui se trouvent derrière votre corps). Mais vous n'avez pas besoin de transporter un trépied, de vous soucier outre mesure de la visibilité du scanner pour chaque numérisation, de rester hors du champ de vision du scanner pendant trois minutes par scan ou de planifier les positions de numérisation à l'avance.  

Avec le BLK2GO, vous obtenez un nuage de points pour la maison entière en moins de temps. La précisions est moins élevée (6 à 15 mm / 20 mm en absolu), le nuage de points est moins homogène et peut-être moins dense et vous n'avez pas d'image HDR mais vous numérisez la maison complète en quelques minutes, contre une heure ou plus avec le BLK360. Vous pouvez aussi utiliser la caméra 12 méga pixels du BLK2GO pour prendre des photos au cas par cas pendant la numérisation : il suffit d'appuyer sur le bouton pendant la numérisation pour prendre une photo haute résolution qui s'affiche dans l'appli BLK2GO Live pour la vérification. Ces images sont ajoutées sous forme de géomarques lors de l'importation dans Cyclone REGISTER 360 et elles peuvent être visualisées dans des applications comme TruView ou JetStream Viewer.   

Données du BLK360 et du BLK2GO

À gauche : Espace intérieur capturé avec le BLK360. À droite : Espace intérieur capturé avec le BLK2GO. 


5) Les scanners terrestres et mobiles utilisent le même logiciel pour le repérage

Le BLK360 et le BLK2GO utilisent le même logiciel pour le post traitement, bien que le BLK2GO puisse nécessiter un repérage des nuages de points. En effet, il n'est normalement pas nécessaire de repérer différents scans les uns par rapport aux autresavec le BLK2GO, sauf si vous avez plusieurs ensembles de données à assembler, bien sûr. Vous pouvez importer les données directement depuis les deux scanners dans Leica Cyclone REGISTER 360 BLK Edition. Le gestionnaire de données en option et sans licence BLK Data Manager permet de télécharger les données brutes depuis les deux appareils pour les importer ultérieurement dans notre logiciel.  

Données du nuage de points de Taliesin West dans le logiciel Cyclone

Le BLK360 et le BLK2GO produisent tous les deux des ensembles de données de capture de la réalité. Il existe de légères différences concernant la précision, mais vous pouvez repérer les ensembles de données du BLK360 et du BLK2GO les uns par rapport aux autres si vous le souhaitez. Par exemple, si vous disposez d'un scan d'un bâtiment réalisé avec le BLK360 et qu'il chevauche des scans réalisés avec BLK2GO, vous pouvez les repérer les uns par rapport aux autres au moyen d'un alignement visuel très simple.  


Quel scanner est fait pour moi ?

Si vous vous intéressez au BLK2GO, vous avez peut-être déjà une expérience avec les scanners laser terrestres comme le BLK360. Si c'est le cas, alors le BLK360 et le BLK2GO sont des outils très complémentaires pour former un kit de capture de la réalité. Et vous pouvez aussi considérer que les deux outils ont des utilités différentes mais connexes : l'arpentage (BLK360) et la cartographie en 3D (BLK2GO).  

Si vous êtes un(e) professionnel(le) des secteurs de l'architecture, de l'ingénierie et de la construction ou de l'immobilier, le BLK2GO peut vous offrir bien plus de souplesse lorsque vous devez numériser les espaces. Parfois, une précision maximale n'est pas toujours nécessaire, alors pour un plan d'étage en 3D rapide, un relevé ou un modèle d'une zone, le BLK2GO est idéal. Il fonctionne aussi très bien comme scanner supplémentaire sur le terrain pour accroître le travail obtenu avec un scanner terrestre. Mais si vous avez besoin d'une meilleure précision, d'images HDR et d'un espacement plus régulier dans vos nuages de points, le BLK360 est votre meilleure option. Sinon, vous pouvez opter pour les instruments RTC360 ou la série ScanStation de Leica, selon les exigences de votre projet.    

Et si je ne travaille ni dans l'architecture, ni dans l'ingénierie, ni dans la construction, ni dans l'immobilier ?

Le BLK360 et le BLK2GO peuvent tous deux être de bons outils pour les utilisateurs moins traditionnels de scanners laser. Imaginez des recherches de lieux de tournage ou des producteurs d'effets visuels pour les médias ou pour le divertissement, pour qui la précision de niveau topographique n'est pas nécessaire mais qui ont vraiment besoin de souplesse, de rapidité et d'agilité pour documenter les plateaux et les accessoires. Le BLK2GO est idéal pour ce type de travail.  

Et les personnes qui travaillent dans la préservation du patrimoine historique, dans l'architecture, dans l'archéologie ou dans tout autre domaine qui nécessite des travaux ou des recherches sur le terrain ? Le BLK2GO permet de faire le relevé des espaces rapidement pour les analyser ultérieurement sur un logiciel. Le BLK2GO se prête parfaitement à ces situations car il permet de collecter les données et de s'en aller : c'est un outil que vous pouvez garder dans votre sac à dos ! 

D'autres utilisations peuvent consister à rassembler des données sous forme de nuages de points et d'images aux fins des contenus immersifs, des films en réalité virtuelle ou des applications de réalité augmentée pour la préservation du patrimoine historique et architectural ou pour les flux de production des effets visuels au cinéma et dans les jeux vidéo.

effets visuels-préservation architecturale

À gauche : Images pour les effets visuels d'Allan McKay avec le BLK360 et le logiciel Autodesk. À droite : Image LiDAR de la villa de Frank Lloyd Wright, Taliesin West à Scottsdale en Arizona 


J'espère que ces explications vous seront utiles pour choisir un scanner laser qui correspond à vos besoins et j'ai vraiment hâte de voir les réalisations de nos clients avec le BLK2GO dans les prochains mois.

 

Partagez:

Lire les commentaires

Commentaires

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.