Revenir à In the Wild

03/14/2019

10 critères « incontournables » à rechercher dans un télémètre laser

Par bwauters

s910

Je parie que je sais ce que vous vous dites : demander à une entreprise qui vend des télémètres laser (LDM) ce qu'il faut rechercher quand on achète un télémètre laser, c'est comme demander à un vendeur de voitures d'occasion dans son parc ce qu'il faut regarder pour choisir une automobile. Alors pourquoi m'écouteriez-vous ?

J'étais au laboratoire, en train de travailler sur un autre projet, quand les ingénieurs de Leica ont inventé le premier télémètre laser au début des années 90. Je me suis dit : « C'est cool mais qui va acheter ça ? » 10 ans après, j'étais responsable des ventes mondiales pour le Leica DISTO.  Je me suis impliqué dans la conception, dans la production et dans la distribution de ces outils et depuis, je peux vous dire d'après mon expérience personnelle que chaque télémètre laser est différent.

D'après ce que j'ai appris sur les télémètres laser au cours de ma carrière chez Leica Geosystems, voilà ce que vous devez rechercher dans un télémètre laser.

10 critères « incontournables » à rechercher dans un télémètre laser
  1. Certification ISO : Lorsque vous recherchez un télémètre laser, une certification ISO vous aide à comparer différents modèles selon les mêmes critères. C'est comme l'accélération 0-100 km/h dans les avis concernant les voitures : vous savez à quel genre de performances vous attendre et tout le monde est jugé sur la même base.
  2. Certificat d'exactitude : Lorsque vous achetez un outil de mesure de précision, comment savez-vous si l'entreprise qui l'a fabriqué s'est assurée qu'il soit juste avant de quitter l'usine ?

    Recherchez le certificat d'exactitude qui mentionne les mesures réellement prises par votre télémètre laser sur un intervalle gradué. Il est différent du « certificat de conformité », qui est un document générique pour tous les outils qui répondent à une norme particulière, mais qui ne concerne pas spécifiquement votre télémètre laser.

    Il est bon de savoir que l'outil est certifié conforme, mais ce n'est pas suffisant. Moi, je veux voir si MON outil est juste et quelles sont ses mesures réelles, pas celles de « l'outil moyen » produit ce mois-là.

    Chaque télémètre laser Leica Geosystems subit des essais sur une étendue calibrée avec un distancemètre absolu (ADM) Leica Geosystems, habituellement utilisé par des métrologues et des ingénieurs. Les ADM sont utilisés pour l’assemblage ultra précis, par exemple pour les avions et les accélérateurs de particules, et c'est ce genre de norme qu'il faut pour certifier l'exactitude de nos télémètres laser.

    La mesure, c'est notre métier. Si vous souhaitez explorer la précision des ADM en profondeur, consultez cette présentation technique sur les ADM de notre société sœur, Hexagon Metrology.

  3. Aucune pièce mobile : Si vous entendez « clic-clac, clic-clac » lorsque vous appuyez sur le bouton d'un télémètre laser, vous utilisez une ancienne technologie qui s'appuie sur le même principe que l'obturateur mécanique d'un appareil photo.

    Un télémètre laser qui fait clic-clac, c'est comme un smartphone avec un cadran rotatif. Les pièces mobiles, y compris les petits boutons, risquent davantage de se briser lors d'une chute et ne sont pas aussi fiables qu'un outil à semi-conducteurs. Vous achetez un outil de haute technologie : vérifiez que vous bénéficiez bien de la dernière technologie.

  4. Une pièce finale automatique ou « intelligente » : Souvent, les mesures courantes (par exemple, pour mesurer l'ouverture brute d'une porte ou d'une fenêtre, ou pour vérifier les angles droits des coffrages pour les fondations) sont des mesures en diagonale qui nécessitent de positionner votre télémètre laser dans un coin. Le problème, c'est que l'épaisseur de la base du télémètre laser vous empêche de le positionner bien au fond du coin, ce qui veut dire que votre mesure est décalée de la distance entre la base de l'outil et l'extrémité du coin.

    La meilleure solution à ce problème est l'utilisation d'une extension rabattable, assez fine pour aller jusqu'au fond du coin. Cet ajout au bout du télémètre laser rend son extrémité suffisamment étroite pour épouser la forme du coin, mais il est impératif que l'appareil sache qu'il prend désormais la mesure depuis un point situé au delà de sa base.

    Sur certains télémètres laser, vous devez déplacer manuellement le point de mesure : si vous oubliez cette étape, toutes vos mesures sont décalées. C'est pourquoi il vous faut une pièce finale automatique connectée aux circuits, afin que lorsque vous la déployez, elle dise à l'appareil que la distance mesurée doit être corrigée de la longueur correspondante et que vous n'ayez pas à vous en soucier.

  5. Signal sonore configurable : Cela semble évident, mais un bip qui vous signale que la mesure est réussie, c'est essentiel. C'est un détail mais c'est vraiment utile. Vérifiez que vous pouvez activer ou désactiver le signal sonore. Certains modèles plus sophistiqués utilisent même une tonalité différente si vous prenez la mesure depuis l'avant ou l'arrière de l'instrument.

  6. Affichage rétroéclairé : encore un détail en apparence mais cette fonction est utile lorsque vous prenez des mesures en intérieur ou sous un mauvais éclairage. Les nouveaux modèles ont une petite cellule photosensible qui allume et éteint le rétro-éclairage automatiquement.

  7. Indice IP54 : IP est l'abréviation de « Ingress Protection ». C'est un ensemble de normes qui indiquent la résistance à la poussière et à l'humidité. Le premier chiffre concerne la poussière et le second, l'eau. Plus le chiffre est élévé, meilleure est la protection.

    Vous pouvez trouver des produits certifiés IP40, ce qui offre une protection quasi nulle. Pour comparer, l'iPhone 8 est certifié IP67, ce qui signifie que la poussière ne peut pas pénétrer et qu'il peut rester sous 1 m d'eau jusqu’à 30 minutes. Pour un outil de qualité professionnelle, n'achetez rien en dessous de l'IP54 (protégé contre la poussière et résistant aux projections d'eau). Vous pouvez l'utiliser dans la poussière et l'humidité comme vous le feriez avec une perceuse sans fil mais séchez-le bien avant de le ranger dans une mallette.

    Si vous utilisez un télémètre laser sur des chantiers actifs, choisissez plutôt un IP65 qui est étanche à la poussière et protégé contre les projections d'eau. Et quand nous disons « protégé contre les projections d'eau », nous ne plaisantons pas : regardez comment nous testons les stations totales pour vérifier qu'elles sont conformes à la norme IP65.

  8. Une plage de température de fonctionnement réaliste : les hivers froids et les étés chauds n'ont aucune pitié pour les instruments électroniques Vérifiez les plages de température pour le stockage et pour le fonctionnement de votre télémètre laser avant de l'acheter. Les outils professionnels sont conçus pour être entreposés entre -10 et 70°C et pour fonctionner entre -10 et 50°C. Cela semble extrêmement froid ou chaud mais pensez aux températures extrêmes qui peuvent être atteintes dans votre camion lors d'une journée torride ou d'une nuit glaciale.

  9. Garanti deux ans (minimum) : Pour la tranquillité d'esprit, tout simplement. La plupart des fabricants réputés proposent une politique d'échange simplifié lorsque les choses tournent mal, et nous proposons un programme d'échange dans la garantie de trois ans de nos télémètres laser.

  10. Montage sur trépied avec filetage métallique : si vos projets de mesures nécessitent l'utilisation de fonctions telles que les calculs de Pythagore, vous devez stabiliser l'instrument et un trépied est vraiment indispensable. Si vous montez et démontez souvent le télémètre laser sur un trépied, à la longue, les filetages en plastique utilisés pour les télémètres laser moins onéreux sont faussés, usés ou endommagés.

    Recherchez plutôt un filetage en métal pour l'installation sur un trépied, comme ceux de nos télémètres laser DISTO, vous ne le regretterez pas.

Partagez:

Lire les commentaires

Commentaires

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.