Utility

Contact Menu

User account menu

Cart Flyout

BLK Showroom

BLK2FLY on Landing Pad

L'activité du bureau d'étude allemand GEODOC s'envole avec le Leica BLK2FLY

Par Christopher Curley

|
09/11/2023

On pourrait dire que la grandeur d'une civilisation se mesure à son assainissement.  

De la Babylone antique au Berlin moderne, notre manière de déplacer l'eau et les déchets a toujours été un symbole de modernité, qui a permis de développer les villes telles que nous les connaissons.  

Mais les villes du 21e siècle exigent des solutions du 21e siècle pour l'entretien des égouts et des courants d'eau. C'est là qu'intervient l'entreprise allemande GEODOC, spécialisée dans le drainage, l'assainissement et l'arpentage, qui combine les méthodes de documentation et d'arpentage avec le Leica BLK2FLY et le Leica RTC360 pour ses projets les plus complexes.  

« Nous recevons souvent des questions sur l'exactitude des levés dans les égouts et les structures souterraines à des fins de réhabilitation et de maintenance, donc il est très important de disposer de ce niveau de précision, » explique Lüdeke Graßhoff, Directeur général de GEODOC Geoinformation et services de documentation.

GEODOC a commencé à utiliser le scanner laser terrestre RTC360 pour ses travaux de précision et elle a ajouté le scanner laser volant BLK2FLY en 2022 pour s'attaquer à des espaces particulièrement difficiles.

D'après M. Graßhoff, cette technologie a considérablement élargi la clientèle de GEODOC et les types de projets pris en charge, notamment avec des tunnels à Hambourg, des numérisations pour des projets de construction de toiture pour des particuliers et des architectes, des constructions de protection contre les inondations (Hambourg présente plus de 100 km de digues), etc.  

« Cet équipement nous permet de recevoir des propositions de travail très intéressantes et spéciales, » poursuit-il. « Nous travaillons dans toute l'Allemagne, maintenant. Hambourg se trouve tout au nord du pays et nous nous déplaçons jusqu'à Munich, au sud, et partout avec ces scanners. »  

Un problème « insoluble » réglé avec le BLK2FLY

BLK2FLY sur sa plateforme d'atterrissage

L'ajout de la puissance des scanners Leica Geosystems a permis à GEODOC d'aider ses clients et les municipalités à résoudre certains problèmes autrefois insolubles en matière d'arpentage et de documentation des zones difficiles à atteindre qui ont subi des dégâts environnementaux ou d'autre nature.  

« À Glauchau, en Saxe, un réseau d'assainissement démarrait dans le jardin d'une maison pour s'enfoncer dans une colline, » explique M. Graßhoff. « Au bout d'environ 75 m, un obstacle dans l'égout empêchait le passage de la caméra d'inspection. L'égout avait la forme d'un œuf et il était en très mauvais état, donc rien ne pouvait le traverser. »    

« La municipalité a aussi essayé d'inspecter l'égout avec un drone, mais il n'a pas pu avancer non plus, » poursuit-il. « Depuis l'autre côté, il était également impossible d'atteindre l'endroit endommagé. »  

Il fallait une numérisation fidèle, car un nouveau regard devait être construit pour réhabiliter et réparer la canalisation, sans quoi le projet ne pouvait pas se poursuivre.

« Quand on creuse à 17 m de profondeur, tout doit être très précis, » a déclaré M. Graßhoff.  

C'est là que le BLK2FLY et le RTC360 entrent en scène.  

L'équipe de GEODOC a pu numériser la conduite avec le RTC360 en l'installant sur un système de tractage pour caméra de surveillance qui est descendu dans le tunnel aussi profondément qu'il a pu. Ensuite, elle a cartographié l'intégralité du terrain avec le BLK2FLY (environ 10 000 m² en une heure) avec un géoréférencement complet au moyen de cibles.    

Le RTC360 et l'équipe à l'intérieur de la conduite

« Ensuite, nous avons combiné le scan du RTC360 et ceux du BLK2FLY [dans Leica Cyclone REGISTER 360 PLUS] pour pouvoir définir la position exacte du réseau d'assainissement, » raconte-t-il. « Comme vous pouvez l'imaginer, quand on regarde à l'intérieur de la colline depuis le regard de départ, on ne peut absolument pas s'orienter. »  

À partir de là, ils ont exporté le projet complet nettoyé pour créer un fichier LGS avec Leica TruView, afin que le client puisse visualiser les données sous tous les angles, sans logiciel supplémentaire.  

« C'est l'un des grands avantages [du flux de production de Leica Geosystems pour la capture de la réalité], pouvoir importer des scans de différentes sources dans un même projet, » remarque M. Graßhoff.

À la suite de cela, l'équipe importe le fichier LGS dans Leica Cyclone 3DR pour analyse et dans Leica CloudWorx pour BricsCAD lorsque des plans et autres fichiers livrables sont nécessaires.  

Données-échantillons

De cette manière, GEODOC a pu utiliser les solutions de numérisation et informatiques de Leica Geosystems pour accomplir ce que la documentation traditionnelle ne leur permettait pas, afin de faire progresser le projet de reconstruction.  

Un grand projet de centrale électrique moderne

Le succès de GOEDOC avec ces scanners lui a permis de remporter le marché pour la numérisation de la centrale électrique côtière de Kiel. Il s'agissait de travailler avec le service public municipal pour créer une documentation complète du bâtiment, en vue d'un projet de réparation et de reconstruction. Ce dernier concernait notamment un long réseau de conduites qui apporte l'eau de mer jusqu'à la centrale et l'évacue. Le vol du BLK2FLY a provoqué quelques sueurs froides, du moins pour l'opérateur.    

« Notre seule chance consistait à la numériser depuis les airs, au large, » explique M. Graßhoff. « Je devais donc survoler la mer Baltique avec le BLK2FLY. Comme c'était mon premier projet officiel avec le BLK2FLY, j'avais très peur et j'étais très stressé ! » L'appareil devait être piloté manuellement et les capteurs n'étaient pas faits pour numériser au-dessus de la mer.      

Le vol s'est déroulé sans accroc et M. Graßhoff a fait voler le scanner laser gracieusement, menant le projet de numérisation à bien comme seul le BLK2FLY en est capable.  

Néanmoins, il ne prévoit pas d'intégrer les numérisations sur l'eau dans ses opérations habituelles.

« J'étais très content de retrouver la terre ferme avec le BLK2FLY, » confie-t-il à Leica Geosystems.  

Malgré tout, M. Graßhoff était ravi que GEODOC ait pu participer au nouveau développement de cette plateforme, qui est la centrale électrique à gaz la plus moderne d’Europe et qui va atteindre la neutralité climatique d'ici à 2035, en se convertissant à l'hydrogène.

« C'est extrêmement important en raison de l'énorme utilisation de sources d'énergies renouvelables, » s'enthousiasme M. Graßhoff. « La centrale électrique peut passer de 0 à 180 MW en 5 minutes. »  

En utilisant le RTC360 pour les scans très détaillés du bâtiment et le BLK2FLY pour les zones difficiles d'accès, GEODOC a pu fournir aux autorités de la centrale électrique côtière la documentation dont elles avaient besoin dans les meilleurs délais.  

« C'est vraiment parfait de pouvoir fusionner les données de différents scanners, » ajoute-t-il. « Nous pouvons même combiner les données de numérisation statique (RTC360) aux données de cartographie mobile. En tant qu'utilisateurs, nous avons donc l'opportunité de tout combiner et d'utiliser les meilleurs outils pour les différents scénarios d'utilisation et les différentes demandes. »